Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 juin 2016

TRAVAIL et EMPLOI

Compte rendu de la réunion du jeudi 23 juin

cliquez ici pour avoir le compte-rendu

 

le commentaire perso de Bruno Vennin  au delà du CR :

La réunion avec D Clerc peut être considérée comme un « succès ». Nous étions une petite soixantaine, dont une bonne moitié constituée par le public habituel d'AGA et l'autre moitié moins bien connue, avec un certain nombre de personne touchées par CR42. Ce n'est pas si mal !

D'abord disons que l’orateur connaît bien son sujet et que c'est un homme qui sait dialoguer. Il n'a laissé aucune question posée par les participants sans réponses, avec le sens de l'échange et de la précision. On parle de travail et d'emploi (ce qui n'est que rarement distingué dans le discours politique) ? Il faut donc distinguer et lier ces notions en traçant des lignes de forces sur 65 ans (1950/2015). Il montre comment les deux notions évoluent (s'appuyant sur des stats) et ensuite il tente d'expliquer et de pointer là où l'effort devrait être porté pour que baisse le chômage. Mais il n'a pas parlé avec précision de la manière dont le travail évolue, quoiqu'à l'évidence cette évolution joue un rôle dans la consistance et l'ampleur du chômage et du malaise social.

Au fond D Clerc a traité le sujet « à sa manière » et non à celle que j'imaginais (à partir des concepts, on examine les situations de fait et on avance des hypothèses et/ou conclusions). Logique et au fond utile : on est toujours ainsi dans le concret de l'enjeu économique et social du travail. Au lieu de s'étriper sur des slogans ou des idées, on évalue des situations de fait et on cherche des solutions. La loi El Khomry n'a été que très peu évoquée, mais les faits du travail et du chômage étaient bien présents. On peut ensuite contester librement et utilement les solutions proposées. Je me suis donc bien retrouvé dans cette soirée. J'ai été content de constater que la démarche intéresse un public, comme plusieurs me l'ont dit en fin de parcours : partir de l'économie actuelle et potentiellement future, sans privilégier telle doctrine toute faite et estampillée politiquement par tel ou tel courant ou parti.

Cette façon de faire a aussi comme intérêt d'obliger à ne pas s'enfermer dans des affirmations idéologiques.

Après quoi, pour nous la suite doit consister à prendre une à une les tendances qui se révèlent dans le travail et l'emploi pour éclairer notre vision de l'avenir en tant que club politique : principalement travailler à partir de 4 fiches élaborées (cf le CA du 14 06) et en essayant d'y associer un public intéressé (et studieux si possible) et en essayant d'élargir notre auditoire à partir de la rentrée, même si la future présidentielle va polariser une partie de nos contributeurs et auditeurs sur des schémas idéologiques et/ou politiciens.

Chercher des convergences, sûrement, mais pas sur les sources de ces schémas entre partisans et adversaires de telle formation politique ou syndicale, (la Loi El Khomry comme ligne de démarcation entre la vraie gauche et la fausse), etc. Seulement sur ce qui se vit et que nous observons, sur des propositions positives portées dans une société civile que nous ne sacralisons pas, mais où l'idée de réfléchir, d'avancer est souvent partagée.

jeudi, 09 juin 2016

TRAVAIL et EMPLOI

AGA & le collectif Roosevelt 42

vous invitent à débattre

Travail et Emploi   

Les défis des changements en cours

 Travail et emploi sont au cœur de nos soucis et de nos exigences. Comme le dit la Constitution : « chacun a le droit d'obtenir un emploi » et nos Institutions comme la société civile doivent agir pour le respect de ce droit.

Mais la manière de travailler change très vite, sous nos yeux, alors que menace le chômage : modalités nouvelles d'exercice du travail, et de l'emploi telles les recours au travail collaboratif, auto-entrepreneurs, ubérisation, développement de l'économie sociale et coopérative, sous la poussée des innovations technologique stimulée par la mondialisation.

Le statut des travailleur-se-s est en cause, mais ne nous limitons pas à la bataille politique de la Loi Travail.

Face à l'ampleur des changements en cours, aux difficultés pour les jeunes de trouver un emploi et s'insérer dans le monde du travail nous voulons apporter notre contribution à la réflexion de nos concitoyen-ne-s dans un esprit de démocratie sociale. Elus et syndicalistes sont légitimes dans ce débat, mais les citoyens dans leur ensemble le sont également.

 Notre invité, Denis Clerc, est le fondateur du mensuel « Alternatives économiques », édité par une société coopérative, une revue exemplaire qui apporte réflexion et documents, sur l'économie, l'emploi et la société. Son éclairage critique et le débat seront utiles pour tous.

 Jeudi 23 juin à 20h

Salle de l'Amicale Laïque de la Chaléassière-Bergson

9 rue JF Révollier à Saint-Etienne

Intervenant invité : Denis Clerc

samedi, 21 mai 2016

Engagement tenu

Conformément à leur engagement dans la Charte du groupe départemental Gauche Républicaine et Citoyenne, Violette Auberger et Jean Bartholin  ont créé dans leur canton (celui de Renaison) des réunions de secteur alliant ainsi citoyenneté et proximité.

 Ci dessous un lien concernant la 1° réunion de secteur des 2 élus, à Renaison, CR sous la signature de V Auberger.

M Bouilhol et B Vennin y ont assisté. Initiative intéressante à Champoly en cours d’après midi et à Renaison à 20h, et au total une centaine de participants.
Les 2 élus réunissent également les représentants des 4 communautés de communes concernées par leur circonscription élective ce vendredi pour discuter des affaires en cours et de la refonte des structures intercommunales. Ils s’opposent vigoureusement au schéma du Préfet sur ce sujet qui revient à créer 3 grands regroupements autour des 3 chefs lieux et de redistribuer ceux qui ne sont pas réunis à ces 3 regroupements selon les intérêts de communautés avec lesquelles ils n’ont pas de lien de travail (cf le cas de la Communauté de Chazelles qui serait réunie à Feurs alors qu’elle a une longue expérience de travail avec St Symphorien sur Coise.

 

 

mardi, 09 février 2016

Explication du vote du budget primitif 2016 au conseil départemental

Voici le texte qui explique le vote du groupe Gauche Républicaine et Citoyenne au budget primitif 2016

 

cliquez ici pour retrouver le texte

mardi, 29 décembre 2015

Commencer l'année 2016 du bon pied!

Pour visualiser le texte de Bruno Vennin cliquez sur ce lien